Professionnels, préparez-vous maintenant !

Le 24 juin 2014, Ségolène ROYAL et Sylvia PINEL ont confirmé l'entrée en vigueur,  à compter du 1er septembre 2014 (au lieu du 1er juillet) du principe d’éco-conditionnalité des aides publiques destinées à financer les travaux de rénovation énergétique de l'habitat. Cette mesure entre dans le cadre du plan de rénovation énergétique de l’habitat (PREH) et fixe un objectif de 500 000 rénovations par an d’ici à 2017.

Depuis le 1er septembre 2014, un ménage entreprenant des travaux de rénovation énergétique pourra bénéficier de l’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) à condition de travailler avec des professionnels "Reconnu Garant(1) de l’Environnement" (RGE), signe attestant de la qualité des prestations fournies. Le 1er janvier 2015, la mesure s'est étendue au Crédit d’Impôt pour la Transition Energétique (CITE, anciennement CIDD).  Les ministères concernés estiment qu'il faut qualifier 30.000 professionnels pour atteindre les objectifs annoncés.

(1) ancienne appellation : Reconnu Grenelle de l'Environnement

> en savoir plus sur RGE : voir notre nouveau site dédié www.reconnu-rge.fr

 

Professionnels, les ARFAB vous proposent différents dispositifs de formation permettant d'obtenir ce précieux signe de qualité :

  1. Pour les professionnels de la rénovation : La formation FEEBat Rénove. Elle n'est pas obligatoire mais fortement recommandée pour réussir le QCM validant vos connaissances sur la thermique du bâtiment, exigé quel que soit le signe de qualité choisi (Eco Artisan, Les Pros de la Performance Energétique, Qualibat, Qualifelec...); 
  2. Pour les installateurs d'EnR : Les formations Qualisol, pour le solaire thermique, QualiPV, pour le solaire photovoltaïque, Qualibois, pour le bois énergie, et QualiPAC, pour les pompes à chaleur. Ces quatre qualifications bénéficient également de la mention RGE. 

> Voir l'ensemble des formations et vous inscrire en ligne sur www.reconnu-rge.fr